Toute entreprise avec une présence virtuelle est confrontée un jour ou l’autre à la question de l’e-réputation. Cette dernière se forme par le biais de l’ensemble du contenu et des informations concernant une entreprise sur Internet. Hélas, il arrive parfois qu’une identité numérique échappe à son propriétaire. À tel point qu’un nettoyage de réputation sur le web peut s’avérer nécessaire pour assurer la pérennité de son activité.

Comment contrôler sa réputation en ligne ?

Avant de songer à nettoyer son e-réputation, un état des lieux s’impose. L’objectif ? Dénicher un maximum d’informations sur l’image de son entreprise et identifier des axes d’amélioration concrets. Il va ainsi falloir explorer la toile à la recherche d’avis clients, et ce par le biais de plusieurs canaux.

#1 Les moteurs de recherche (Google)

Avec précisément 6,9 milliards de recherches journalières, Google est une véritable plaque tournante. Autant dire que si des résultats négatifs s’affichent, votre image de marque risque d’en pâtir sérieusement. Pour faire le point sur son e-réputation, commencez par examiner les résultats du moteur de recherche sur des mots-clés relatifs à votre activité : nom de société, produits vendus, nom du dirigeant… Vous connaîtrez immédiatement la première impression que vous laissez aux internautes.

N’hésitez pas non plus à jeter un œil à votre fiche Google My Business, un incontournable pour les établissements physiques. Si les informations contenues doivent être évidemment justes, les avis clients sur GMB ont un impact encore plus important sur une réputation en ligne.

#2 Les médias sociaux

Les médias sociaux font figure d’espaces d’échange de premier choix pour les consommateurs ! Munis d’un fort potentiel de viralité, ils sont notamment propices au phénomène de bad buzz. De ce fait, une mauvaise expérience client peut être rapidement diffusée et partagée sur le web, dégradant votre image aux yeux de nombreux internautes… Pour ne pas en arriver là, une surveillance des réseaux sociaux doit s’effectuer régulièrement. Avec une politique de modération de contenuadéquate, regardez les réactions et les commentaires sous vos différents posts, mais aussi les mentions indirectes et directes vous concernant.

#3 Les plateformes d’avis en ligne

Les sites d’avis clients ont pris de plus en plus d’ampleur ces dernières années. Trustpilot, Avis-Vérifiés, Custplace ou encore Tripadvisor tiennent le rôle de références pour les internautes en recherche de renseignements sur une structure.

C’est la raison pour laquelle ces plateformes nécessitent une surveillance accrue. De mauvaises évaluations en ligne peuvent vous faire perdre de nombreux clients et prospects, et certains font le choix d’acheter de faux avis positifs. Attention aux dérives de ce type, car cette pratique est lourdement réprimandée par les sites en question, mais aussi par la loi.

À lire aussi >> Comment améliorer sa relation client sur le web ?

#4 Les outils de veille e-réputation

Certains logiciels ou outils de veille permettent d’assurer de manière efficace son nettoyage de réputation sur le web  :

  • Google Alertes : sans conteste l’outil le plus accessible et simple à comprendre pour surveiller son e-réputation. Selon les paramètres et le mot-clé défini lors de la création de compte Google, vous recevrez une alerte à chaque fois que ce dernier sera référencé en ligne.

Création d’alertes sur le mot-clé “Emmanuel Macron” @Reputationup
  • Hootsuite vous permet de centraliser via un tableau de bord toute l’administration de vos réseaux sociaux. Il est ainsi possible de garder l’œil sur de nombreux flux d’actualités, comptes, hashtags, etc.
Tableau de bord Bread & Coffee @Hootsuites
  • Mention : cet outil pour maîtriser son e-réputation scrute de fond en comble plusieurs millions, voire milliards, de sources pour trouver les mentions de votre entreprise sur la toile. Elle crée des alertes spécifiques et vous propose de visualiser les pages vous concernant avec des statistiques détaillées.

         Exemple de mention sur le mot-clé “NASA” trouvée dans une publication @Mention

À lire aussi >> Soigner son e-réputation : quelle importance pour un dirigeant ?

2 techniques pour nettoyer sa réputation sur le web

Toutes les informations qui se retrouvent sur le web ne sont pas toujours fondées et peuvent parfois être mues par des désirs de nuire. Il n’est donc pas rare qu’une entreprise, l’un de ses salariés, ou son dirigeant soit lynché sur la place publique. À long terme, ces données mensongères finissent par nuire à l’e-réputation de la société et gêner son développement… Procéder à un nettoyage de réputation sur le web devient alors primordial ! Pour ce faire, 2 techniques peuvent être mises en œuvre.

#1 Le curing

La méthode du curing consiste à supprimer les contenus négatifs pour « laver son image ». Bien que très efficace en théorie, cette technique doit être utilisée avec parcimonie. Et pour cause, faire disparaître de manière systématique un avis négatif serait vite considéré comme de la censure… Ce qui risquerait d’entraîner un bad buzz encore plus important !

Notez par ailleurs qu’il n’est pas simple d’effacer des données personnelles sur Internet. Si l’on peut émettre une demande de suppression à Google par exemple, celle-ci doit faire l’objet d’un motif valable, tel que le droit à l’oubli.

#2 Le flooding

Inonder Internet de contenus positifs afin d’atténuer l’impact des avis négatifs… C’est tout le principe du flooding. Toutefois, ne vous méprenez pas : il ne s’agit pas d’écrire de faux avis élogieux sur votre société (démarche fortement déconseillée par ailleurs).

Le flooding se base plutôt sur de la création de contenus à haute valeur ajoutée, qui permettra à votre entreprise de nettoyer sa présence sur Internet. Cette stratégie pour améliorer une e-réputation peut prendre plusieurs formes, parmi lesquelles des articles, des vidéos ou encore des podcasts. L’essentiel étant qu’elles se montrent pertinentes et ciblées au yeux de vos clients, mais surtout bien référencées afin d’être vues.


Vous savez désormais comment procéder à un nettoyage de réputation sur le web. Une agence e-réputation, telle que IDAOS, maîtrise tous les outils et les compétences nécessaires pour évaluer les facteurs susceptibles de desservir, ou à contrario, d’optimiser son e-réputation sur Google. Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter !