Blog IDAOS

Tendances digitales de l’été 2/4 : Les nominations de Mayer chez Yahoo, Joly chez Best Buy et Birbeck chez Pixmania

Dans notre série des tendances digitales de l’été, et après la révolution des usages mobiles, voici quelques-unes des nouvelles têtes de cet été à des postes clés dans l’internet. Je retiens trois nominations très symboliques dans les mutations des entreprises pour accélérer le changement d’une part de la vieille économie et d’autre part des purs players de l’internet.

 

Tendance N°2 – Les nominations de l’été : Marissa Mayer chez Yahoo, le français Hubert Joly à la tête de Best Buy, et Phil Birbeck chez Pixmania

 

Un Français à la tête de Best Buy

Le francais, Hubert Joly, est nommé à la tête de Best Buy, le géant américain de la ventes de biens électroniques. Il prendra ses fonctions en septembre, avec un package très américain de 30 millions de dollars : salaire, bonus et 20M $ pour son départ de Carlson.

Il s’agit là de réussir le changement en passant à la vente en ligne très concurrentielle, en redressant l’entreprise (1 milliard de dollars de pertes enregistrées sur l’exercice précédent et un plan de restructuration tablant sur 800M $ d’économies) et en appaisant les disenssions qui semblent agiter le conseil d’administration. Malgré son experience (McKinsey, EDS, Vivendi, Carlson) et ses 14 années passées aux Etats-Unis, la nomination de Monsieur Joy fait des vagues, certains lui reprochant son monque d’expérience dans le secteur.

 

Marissa Mayer quitte Google pour rejoindre Yahoo

J’avais eu la plaisir d’écouter Marissa Mayer à LeWeb, brillante et au coeur pendant plus de 10 ans de l’expérience utilisateur et de la technologie du moteur de recherche de Google. Elle y pilotait notamment Gmail, Livres, iGoogle, la barre d’outils, Google Maps, Zagat et Google Offers.

Sa nomination le 17 juillet dernier à la tête de Yahoo a surpris d’une part parce qu’elle quitte Google et d’autre part parce qu’elle prend la tête d’une entreprise qui reste un concurrent direct de son ancien employeur don’t elle connait parfaitement, et pour cause, tous les projets stratégiques. Les defis auxquels elle sera confrontée sont considerables dans la mesure où Yahoo est en perte de vitesse depuis plusieurs années.

Elle pourrait ainsi redévelopper la culture de l’innovation et de l’entreprenariat, recentrer le business en abandonnant le moteur de recherche ou ses technologies de publicité ciblées. Les points forts de Yahoo sont Yahoo Mail et sa page d’acceuil dont elle pourra renforcer la rentabilité encore sous-exploitée.

 

Phil Birbeck remplace les frères Rosenblum chez Pixmania

 
Une autre nomination intervenue cet été a retenu mon attention, il s’agit de celle de Phil Birbeck à la tête de Pixmania le 10 août dernier.

 
Suite au rachat des 22 % de parts restantes dans le capital de l’e-commerçant français, Dixons Retail a placé Phil Birbeck en lieu et place des co-fondateurs Steve et Jean-Emile Rosenblum. Le groupe de distribution britannique devient ainsi l’unique actionnaire du site français, six ans après être entré au capital à hauteur de 266 millions d’euros, ce qui faisait déjà de lui l’actionnaire majoritaire (77 %).

 
C’est donc une véritable page qui se tourne pour Pixmania qui débuta par une activité de tirage photo en 2000, avant de devenir le site généraliste que nous connaissons.
Cette opération fait écho aux difficultés que la société avait du mal à surmonter. Pour rappel, son chiffre d’affaires avait reculé de 10% au cours de son exercice 2011/2012 clos fin avril (le CA se chiffrait alors à 843 millions d’euros). C’est donc pour Dixons Retail l’occasion de reprendre les rennes de l’entreprise afin de la faire évoluer selon sa stratégie.

Franck Perrier

Franck Perrier

Un commentaire

Ecrire une réponse

Votre adresse email ne sera pas diffusée.