Twitch : on en entend beaucoup parler, mais c’est quoi au juste ?

Twitch est une plateforme de streaming lancée en 2011. Elle réunit des « streamers » qui sont des créateurs de contenus et des « viewers » c’est-à-dire les spectateurs, ceux qui regardent. Les viewers peuvent interagir à tout moment en temps réel entre eux grâce à un « chatlive ».  

Pour la petite histoire, Twitch a fait sa première apparition en 2005 grâce à Justin Kan et Emet Schear sous le nom de « Justin.tv ». Cette plateforme avait comme premier but la création de vidéo et de visionnage. En 2007, Justin Kan lance pour la première fois le « lifecasting », en se filmant en continu à l’aide d’une webcam et d’un micro. Le principe est authentique : « tout le monde peut venir, interagir et parler de n’importe quoi ».

En 2011, ils décident de consacrer totalement une plateforme au gaming et de créer un second site : Twitch. C’est un succès grandissant et fulgurant qui attire en 2014 les deux géants Amazon et Google qui se livrent en combat pour acquérir les droits. Amazon remporte le match pour un montant de 970 millions de dollars.

Le succès de la plateforme réside dans son fort lien communautaire. A l’origine dédiée aux gamers qui commentent leurs expériences de jeu en ligne, Twitch s’est diversifié au fil des ans et déroule désormais une large palette de programmes thématiques, allant des jeux vidéo à la politique, en passant par l’actualité, la musique, la cuisine ou le sport. La plateforme constitue aujourd’hui une alternative aux médias traditionnels.

La cible de Twicth

La volonté de Twitch est de placer le spectateur au centre et d’établir un lien d’authenticité et de spontanéité entre ceux qui utilisent la plateforme.

  • Public jeune (70 % de l’audience a entre 18 et 34 ans).
  • L’audience est majoritairement masculine (à 81 %).

Le boom de Twitch

Le succès de la plateforme réside aussi dans son fort lien communautaire. Twitch s’est diversifié au fil des ans et déroule désormais une large palette de programmes thématiques, allant des jeux vidéo à la politique, en passant par l’actualité, la musique, la cuisine ou le sport, au point de constituer aujourd’hui une alternative aux médias traditionnels pour les personnes suivant des centres d’intérêts très spécifiques.

Les chiffres clés de Twitch

Dans le monde entier, ils sont de plus en plus nombreux à allumer Twitch plutôt que la télé, Netflix ou YouTube. 

  • 1,1 trillion de minutes regardées  
  • 6,9 millions de «streamers» (diffuseurs) dans le monde
  • 2 117 000 spectateurs simultanés en moyenne 
  • 87 500 chaînes en direct simultanées en moyenne 
  • 1,54 milliard de dollars de chiffre d’affaires estimé en 2019

(Source : https://twitchtracker.com/statistics)

Le gouvernement et les jeunes : rendez-vous sur YouTube et Twitch. Pourquoi ?

Emmanuel Macron avec McFLy et Carlito qui ont gagné leur pari sur YouTube, Gabriel Attal qui débriefe le conseil des ministres sur Twitch… pas besoin d’avoir fait Polytechnique ou l’ENA pour comprendre que les jeunes sont désormais une cible prioritaire du gouvernement. Et que les réseaux sociaux en sont la porte d’entrée !

Le gouvernement s’est engagé à développer sa stratégie de communication auprès des plus jeunes. Il a finalement compris que les médias traditionnels ne suffisent plus pour informer de façon uniforme la population française. Les jeunes de moins de 30 ans consomment différemment l’information et privilégient les plateformes sociales.

Pour preuve, le 21 février dernier, Emmanuel Macron a lancé un défi à deux youtubeurs McFLy et Carlito disposant de 6,34 M d’abonnés. L’objet du défi : réaliser une vidéo sur les gestes barrières à appliquer pendant la crise du Covid-19. Défi relevé : près de 12 millions de vues en 5 jours.

Autre intervention, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a animé le 23 février sa première émission #SansFiltre. Elle a pour but de débriefer le conseil des ministres une fois par mois. Particularité de l’émission ? Elle est diffusée en direct sur l’une des plateformes la plus prisée des jeunes : Twitch.

Canal + a consacré une émission à ce sujet le 24 février et j’y étais interviewé. Vous pouvez visionner le replay de l’émission, à partir de la 39ème minute pour la partie consacrée aux blogueurs et de la 56ème à la 60ème pour celle consacrée à Twitch durant laquelle j’interviens.

Intervention de Franck Perrier dans l’émission : L’Info du Vrai de Canal +

En conclusion, le gouvernement à raison de s’investir dans les nouvelles plateformes, il va chercher l’audience là où elle est, tablant sur ce que les anglo-saxons appelle l’effet FOMO « Fear of Missing Out ». Il y accepte d’emblée l’idée qu’il y aura des détracteurs et s’approche des codes de cette plateforme au mieux qu’il lui est permis. A vos marques !

Twitch X les marques : quelques exemples d’opérations de communication

Vous l’avez compris Twitch permet de toucher une cible particulièrement réfractaire au marketing traditionnel, une cible qui recherche de l’authenticité, de l’interaction et de la transparence. Voici quelques exemples d’opérations spéciales réalisées par de grandes marques sur ce réseau :

  • EDF : à l’occasion de la fête de la Science, la marque a développé un programme éducatif « Guess Watt », une série de vidéos autour de la production d’électricité et de la transition énergétique.
  • Samsung : pour le lancement du produit Samsung Galaxy S20, la marque a sélectionné plusieurs influenceurs dont le streamer Gotaga et le footballeur Alphonse Areola pour streamer ensemble sur des écrans télé Samsung. Par ailleurs, ils ont utilisé le format pré-roll pour diffuser 3 spots vidéo de 20 secondes.
  • France Télévision : lance une nouvelle émission de décryptage d’actualités où les viewers étaient invités à poser des questions.
  • Burberry : face aux contraintes sanitaires, Burberry a diffusé son défilé printemps/été 2021 en direct, en utilisant la fonctionnalité Squad Steam. Plus de 40 000 personnes réunies.

Un besoin en accompagnement dans votre stratégie de communication ? Faites appel à notre équipe experte.