Blog IDAOS

Les 5 leçons du buzz Seb – Oprah Winfrey

Buzz Oprah Winfrey Seb

On parle suffisamment de bad buzz chez Idaos (Findus, Nestlé, etc.) pour résister à l’envie d’analyser ce cas d’école positif en prenant un peu de recul.

Tout commence par un tweet d’Oprah Winfrey (16 millions de followers tout de même). Et la capitalisation boursière de Seb gagne 4 points, soit 150 millions d’euros. Rien que ça !

Voilà les cinq leçons que nous en tirons :

  1. Identifier et « profiler » des leviers puissants de médiatisation. Ici Oprah Winfrey véritable star de la télévision américaine qui a répondu positivement parmi plusieurs stars contactées par Seb. A noter également le choix d’un média « classique » mais toujours aussi puissant : la télévision.
  2. S’engager à fond et sans crainte dans une démarche très professionnelle tout en acceptant les risques d’un échec
  3. Bien positionner et donner de l’aspérité à son produit, ici en l’occurrence, le « made in France » de la fameuse friteuse
  4. Surfer auprès de sa cible, sur une tendance du moment. En l’occurrence, la lutte contre la mal-bouffe.
  5. Ne jamais « lacher l’affaire »… Ici les équipes de Seb ont fait leur job de lobbying auprès d’Oprah pendant 18 mois !  Et ça a payé.

Job is done !

Si vous souhaitiez en savoir plus :

Le résumé de l’affaire du buzz

Interview de Rodolphe Roux, VP marketing digital du groupe Seb sur le ROI de l’opération

Interview de Jean-Pierre Lac, directeur financier du Groupe Seb

Franck Perrier

Franck Perrier

Ecrire une réponse

Votre adresse email ne sera pas diffusée.