Retour en image sur le tweet de Burger King qui met le feu aux poudres. A l’origine, un tweet publié dans la journée du 8 mars en l’honneur des droits des femmes.

Publié sous forme de fil de trois tweets, avec sa publication choc, la marque voulait insister sur le fait que seul 20% des chefs du milieu de la restauration sont des femmes. Burger King explique par la suite que la marque lance un programme de bourses pour encourager les femmes à poursuivre une carrière culinaire.

Mais encore, fallait-il regarder les différents tweets. Ce premier tweet perçu comme misogyne pour la plupart a fait immédiatement réagir les internautes.

Une semaine et demie après le buzz, nos experts Idaos ont analysé les différentes retombées de ce post sur les espaces sociaux. Découvrez les en images :

Alors pour vous bad buzz ou véritable coup de com’ ?