Pour la génération des #boomers, dont nous ne sommes pas, naturellement :-), TikTok est une application « ovni » de vidéos karaoké/danse/challenges prisée par les plus jeunes.

Addictive, conçue, comme il se doit, exclusivement verticalement pour le mobile, elle apparaît de prime abord bien futile…

Pourtant, au-delà des chiffres, qui, en eux-mêmes doivent nous interroger – 4,4 millions d’utilisateurs actifs en France en juin 2019 ;  57 % de femmes ; 48 minutes en moyenne par jour ; plus de 8 milliards de vues pour certaines videos -, TikTok, lieu du snack content par excellence, se révèle aussi un lieu d’information et de mobilisation non négligeable pour la génération Z, laquelle est, en tout cas pour les plus jeunes, en pleine construction de sa conscience politique et sociale et quasi exclusivement informée via les réseaux sociaux, et ce sans le filtre voire le biais du traitement médiatique.

TikTok au-delà du divertissement est donc la plateforme du moment sur laquelle elle exprime aussi ses opinions, User Generated Content moins légers qu’ils n’y paraissent.

A travers challenges et chorégraphies plus ou moins réussies, y sont ainsi développés des messages féministes, LGBT, sociaux avec la participation au #DenimDay, ou l’explication/dénonciation de la discrimination positive.

Le #BlackLivesMatter en est la plus récente illustration à l’échelle internationale avec 10,8 milliards de mentions !

En moins d’une minute, la génération Z relève ainsi le défi de formats à la fois informatifs et divertissants, objectif que les médias traditionnels peinent souvent à atteindre, même si Le Monde a ouvert son compte le 18 juin.

A l’aune de tout cela, nous devons, au vu de l’ADN de chacun, accompagner nos clients « matures » dans la conception de contenus à la fois divertissants, informatifs et engageants.

Un challenge que nous sommes, chez Idaos, prêts à relever.

ut tempus efficitur. odio nunc diam felis Praesent in accumsan elit. consequat.