Blog IDAOS

Réseaux sociaux d’entreprise: pourquoi le rachat de Yammer par Microsoft fait sens ?

Microsoft a annoncé lundi 25 Juin l’acquisition du fournisseur de réseaux sociaux d’entreprise Yammer pour $1,2 milliard. Cette technologie collaborative viendra compléter l’offre Microsoft Office Division qui inclut déjà Office, SharePoint, Lync, Dynamics et Skype. Des passerelles existent déjà depuis 2007 entre Yammer et SharePoint. En février, Yammer a aussi annoncé 6 partenariats dont celui avec SAP.

Une acquisition clé sur le marché des Réseaux Sociaux d’ Entreprise.

Il s’agit bien là d’une acquisition capitale pour Microsoft dans sa stratégie sur le web social, à l’assaut du marché corporate. Le montant de l’acquisition ne me surprend pas. Microsoft a l’habitude d’acheter des produits qui ont fait leurs preuves sur des marchés à fort potentiel.

Yammer, lancé en 2008 par David Sacks, compte aujourd’hui 5 millions d’utilisateurs dans 200 000 entreprises dont 85% des Fortune 500. C’est une base de client très qualitative et à fort potentiel. Elle est en parfaite synergie avec les objectifs de Microsoft.

Yammer offre pour l’interne des fonctionnalités comparables à celles des réseaux sociaux externes et rapproche ainsi les usages internes des usages externes que nous pratiquons tous à des degrés divers à travers notre exploitation du rich média, du communautaire en particulier sur nos smartphones et sur les médias sociaux tel Facebook et Twitter. En effet, comment passer d’une ergonomie (presque) intuitive à titre personnel à des réseaux parfois si datés au sein de nos entreprises. J’en parlerai lors de la formation que j’animerai sur les RSE le 16 juillet prochain à la Digital Academy.

L’impact pour les DSI et les Directions commerciales.

Qu’observe t’on sur le terrain ? Idaos conseille ses clients dans l’évolution de leurs intranets vers des Réseaux Sociaux d’Entreprises et nous sommes donc bien placés pour analyser les bénéfices possibles pour nos clients. Le choix technologique des RSE dépend des directions informatiques dont les critères de décision sont parfois aux antipodes de ceux des directions commerciales ou marketing. Parmi ces critères, ils attendent pérennité et fiabilité du vendeur souvent référencé pour d’autres produits. Il arrive donc fréquemment que Microsoft SharePoint soit imposé comme la solution de référence. Or celle-ci n’est pas très ergonomique et facile d’utilisation. En embarquant Yammer dans son offre, Microsoft fait sauter ce verrou et permet à l’ensemble des décideurs chez ses clients de trouver le meilleur de deux mondes : une solution sure d’un acteur mondial avec des fonctionnalités simples et faciles pour les utilisateurs du réseau. Il conforte donc sans ambiguïté sa position concurrentielle sur ce marché.

Vers une consolidation du marché du Social Business Entreprise

Ce rachat arrive dans un fort contexte d’acquisitions dans le domaine de la gestion et du management des réseaux sociaux par les professionnels au sein des entreprises. Le 4 juin dernier, Salesforce.com a racheté pour $689 millions Buddy Media, une plateforme de management pour les réseaux sociaux. Le 23 mai, Oracle a acheté pour $300 millions une solution de gestion des campagnes social média pour les marketeurs, En France, le 11 Avril, Atos a annoncé le rachat de l’éditeur de logiciels de réseaux sociaux d’entreprise BlueKiwi pour 20 millions d’euros selon Frenchweb. Le marché rentre donc dans une phase de maturité et de développement commercial accéléré au sein des entreprises.

Franck Perrier

Franck Perrier

Ecrire une réponse

Votre adresse email ne sera pas diffusée.